introduction
le monde d'Etherne
 

- Messager -

Une mesure de vin et trois mesures d'eau. C'était le dosage idéal pour Livinius, messager de l'armée de la République. Le soldat, tranquillement assis dans une petite tour-relais, les pieds posés sur la table, sirotait son cru chevelu. Goût de résine, épicé et frais, la dernière amphore ouverte s'était trouvée être une bonne surprise.

Il y avait maintenant trois jours que Livinius s'était arrêté ici, en transmettant son courrier à un autre messager et laissant sa monture se reposer. Trois autres personnes vivaient au relais. Deux légionnaires se relayaient comme guetteur, en haut de la tour, et un garçon d'écurie s'occupait des montures. Le soir, quelques parties de dés endiablés secouaient la petite salle du bas, puis se poursuivaient en discussion nostalgique sur la femme ou les enfants d'un des factionnaires. Quand le vin coulait à flot, Quintus, le plus vieux des légionnaires, se laissait aller à raconter quelques souvenirs de sa première campagne pannoniene. Isolés dans cette tour, en Terre Chevelue, les autres habitants avaient quelques frissons en entendant les récits du vétéran. Ils en demandaient donc plus, même si Quintus, dans les nuits qui suivaient ces récits, faisait parfois des crises d'épilepsie.

Aujourd'hui, néanmoins, il n'y aurait ni partie de dés, ni souvenirs de guerre pour Livinius. Car, du haut de la tour, le légionnaire Marcus

 

 

 

 

aperçut sur la route un panache de poussière. Par expérience, le factionnaire reconnut un des messagers de la légion. Il ouvrit la trappe de sol et hurla à travers :

 

« -Courrier par le Sud ! ».

>> suite